Traité rationnel d’entraînement cycliste

J – 87 avant le Tour de France  >>> Pratique 
"Traité rationnel d'entraînement cycliste", par Ralph et Jacques Chabannes, 1926, Les Editions de la Pédale.

« Traité rationnel d’entraînement cycliste », par Ralph et Jacques Chabannes, 1926, Les Editions de la Pédale.

Ces titres-là ne s’inventent pas. Ils se trouvent… chez les bouquinistes. En l’occurrence chez Patrick, qui a remis la main sur un vieil ouvrage en transit au fond d’un carton dans sa voiture. « Traité rationnel d’entraînement cycliste » a été publié le 1er janvier 1926 aux éditions de La Pédale (sic).

Préfacé par Henri Desgrange, patron du journal « L’Auto » et fondateur du Tour de France, il s’adresse aux adeptes fervents du sport cycliste, pour que ces « jeunes gens » ne cyclent pas au hasard, « sans aucune méthode », « dans une position défavorable » et donc qu’ils ne renoncent pas à « un sport où ils auraient brillé s’ils l’avaient abordé dans de meilleures conditions ».

On y croise un argumentaire tout ce qu’il y a de plus sérieux dans une langue appliquée mais décontractée, convoquant pêle-mêle les conseils des « as » de l’époque, des repères anatomiques, des références historiques, des schémas morphologiques, des allusions mythologiques, des cotes techniques pour les pièces du vélo. Le tout entrelardé de pages de pub à la gloire « des Boyaux Pouchois » (pour les futurs champions) ou des « chaînes Brampton » (avec des aciers judicieusement choisis). Morceaux choisis, justement.

→ Sur la forme

« La forme, cela se cherche pendant trois mois et ce la se trouve un beau dimanche, en pleine course. Le tout est de savoir la conserver quand on la tient.
Nous avons vu de ces grands « as », qui avaient de la classe à revendre, chercher leur meilleure forme, trois mois durant.
L’ayant trouvée, ils gagnaient quelques courses, mais gâchaient tout cela au hasard de la rencontre de beaux yeux féminins.
A la base de l’entraînement, il y a un principe solide. Si vous voulez parvenir à courir avec votre meilleure forme, il faut être chaste. Non pas se restreindre, mais se priver.
Un Friol restait complètement « sage » pendant les trois mois qui séparent le Grand Prix de Pâques et le Grand Prix de Paris. Quand il n’observa pas cette règle absolue, il fut irrégulier. (…) »
In « deuxième partie », page 21.

→ Sur la position
Henri Pélissier a remporté le Tour en 1923.

Henri Pélissier a remporté le Tour en 1923. « Voici un squelette rationnel. Nous en avons montré les cotes à un sculpteur : modèle parfait, conforme aux dimensions de la statuaire grecque. »

→ Sur le massage

« Depuis la plus grande antiquité, c’est-à-dire depuis le premier homme, le massage est entré en vigueur.
Examinez un gosse qui vient de tomber et de se faire « bobo », que fait-il ? Inconsciemment, il se masse. Il frotte, après avoir pleuré consciencieusement, la place où ça lui fait mal.
Adam n’a certainement pas fait autre chose quand il a ramassé sa première « gadiche » en courant après Eve. (…) »
In « huitième partie », page 119.

→ Sur les régimes

« Reportez-vous un instant au chapitre intitulé « Dans les catacombes du tube digestif ». Vous vous rendez compte qu’au travers des différents laboratoires, chargés de transformer les aliments, il y a place pour le fâcheux accident organique.
(…) Les Américains, qui sont rigoristes en ce qui concerne les régimes à suivre, nous donnent le meilleur enseignement.
Pour notre part, nous avons vécu assez intimement et assez longtemps avec Frank Kramer. Dire quel était le régime alimentaire qu’il suivait, c’est à coup sûr, serrer la vérité de près.
Kramer se levait régulièrement à 7 heures de matin. Au sortir du lit, il prenait un verre de bière et suçait une orange garnie de sucre. La chose est excellente, la bière étant diurétique agit sur les reins et l’orange, à son dire, lui servait de laxatif.
A sa rentrée de promenade matinale, vers 9 heures, le champion d’Amérique prenait un petit déjeuner composé généralement de deux œufs au plat sur une tranche de jambon avec une ou deux biscottes ou une tranche de pain grillé, le tout arrosé d’une tasse de thé léger.
A midi, Kramer était à table et mangeait confortablement. Il prenait le soin d’éviter l’excès de pain et les sauces et buvait peu en mangeant. Son alimentation se composait généralement de quelques menus hors d’œuvres, de viandes roties. Il prenait volontiers un verre de bordeaux et peu de café.
Vers 5 heures, après l’entraînement, la tasse de thé et deux biscottes beurrées étaient de rigueur.
A 7 heures du soir, le dîner. Pas de potage, pas de café, il le remplaçait par une infusion de tilleul, additionné de quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger.
Kramer, à l’encontre de beaucoup d’autres athlètes, n’exagérait pas le chapitre du sucre. Il faut se souvenir, en effet, que le sucre ordinaire doit être inverti par l’intestin pour être assimilable et que forcer la dose constitue une erreur de régime. Le beurre, en trop grande quantité, n’est pas à recommander. N’oublions pas qu’il fut proscrit par le Dr Combes dans son fameux régime contre l’entérite. »
In « neuvième partie, soins divers », page 130.

« Traité rationnel d’entraînement cycliste », par Ralph et Jacques Chabannes, Les éditions de la Pédale (17 Faubourg Montmartre, Paris), lettre-préface de Henri Desgrange, introduction du Docteur Socquet.

Producteur et réalisateur, Jacques Chabannes (1900- 1994) a travaillé pendant trente-sept ans à la télévision. Il a notamment présenté Télé-Paris, puis, pendant vingt-deux ans, de 1947 à 1969, le grand rendez-vous de la mi-journée, Paris-Club. Dialoguiste, écrivain prolixe et populaire (romans, polars, biographies de saints, pièces de théâtre…), Jacques Chabannes a été le premier adaptateur du répertoire boulevardier à la télévision (merci Wikipédale).
Mais qui est Ralph ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s